UV et crème solaire: votre cocktail protection de l’été

UV et crème solaire: votre cocktail protection de l'étéVoilà les beaux jours arriver très prochainement et avec les vacances, Sea and Sun ! Et la joie d’avoir un teint hâlé et suave. Cependant, le bronzage n’est évidemment pas sans danger. Alors quel est le produit de protection indispensable à toujours avoir à portée de main pour cet été 2019 ? La crème solaire bien évidemment.

 

 

LE SOLEIL ET LA PEAU

La crème solaire

UV et crème solaire: votre cocktail protection de l'étéC’est une crème ou lotion utilisée pour réduire l’exposition de la peau aux rayonnements ultraviolets du soleil. C’est tout simplement un moyen de photoprotection externe passive, fonctionnant comme un filtre ultraviolet. Cependant, ce type de produit doit être utilisé en complément des autres méthodes existantes de protection solaire. Comme porter un chapeau ou une casquette couvrant le visage, porter des habits plus ou moins couvrants, éviter les couleurs sombres ou ne pas s’exposer au soleil de 12h à 16h. Sans oublier évidemment de porter vos lunettes de soleil en permanence. Et cela pour se protéger mais aussi avoir le look:)

 

L’indice UV

Il renseigne sur l’intensité des ultraviolets. Il est mesuré par une échelle de 0 à 11+ comme suit :
Indice 1-2 : faible. On portera quand même des lunettes à soleil.
Indice 3-5 : modéré. Les peaux claires utiliseront une crème solaire après plus de 30mn d’exposition.
Indice 6-7 : élevé. Limiter son exposition entre 12h et 16h avec utilisation de crème solaire, chapeau (ou casquette) et lunettes de soleil.
Indice 8-10 : très élevé. Limiter son exposition entre 12h et 16h avec utilisation de crème solaire de très haute protection (indice 50), chapeau (ou casquette) et lunettes de soleil.
Indice 11+ : extrême. On se brule la peau en quelques minutes. Le seul conseil est d’éviter toute exposition pendant la journée.

LES RAYONS SOLAIRES

UV et crème solaire: votre cocktail protection de l'étéLe soleil, un bon allié santé, émet des rayonnements (les UV) tout au long de la journée. Il est indispensable pour synthétiser la vitamine D de notre corps.
Les UV traversent les nuages, sont réfléchis par l’eau, le sable, ainsi que la neige. Leur intensité varie durant l’année. Plus la saison estivale approche et plus on se trouve près de l’Equateur ou en altitude, plus le rayonnement solaire sera intense. Les personnes les plus susceptibles de subir des dommages sont les enfants, les personnes âgées et toutes celles au teint clair.
On peut classer les rayonnements provenant de l’énergie électromagnétique émise par le soleil selon leur longueur d’onde : UVA, UVB, UVC, Infrarouge IR. Mais gardez toujours en tête que les UV traversent l’atmosphère sans aucun état d’âmes et les vitres en verre (comme les pare-brises ou les fenêtres) et ce même quand le ciel est nuageux. La sensation de chaleur est quant à elle provoquée par la lumière infrarouge. Et si vous ne le saviez pas, le bronzage est en fait une simple réaction de défense de son corps face aux UV.

LES UVA, UVB et UVC

Les UV naturels

  • Les UVA sont ceux qui font bronzer la peau. Ils pénètrent le derme de façon lente et profonde et sont malheureusement responsables de beaucoup de maux : tâches pigmentaires, démangeaisons, allergies, vieillissement de la peau, rides, trouble de la rétine et peuvent même favoriser l’apparition de cancers cutanés. A noter que leurs effets sont cumulatifs et non instantanés. Les UVA sont cependant plus faibles que les UVB.
  • Les UVB ne pénètrent que l’épiderme mais sont pourtant plus dangereux que les UVA. Ce sont eux les responsables des coups de soleil, des brûlures cutanées, des cloques, inflammations de la cornée ou encore des augmentations du risque de cataracte. Et comme conséquence à cette inflammation de la peau, ils provoquent la majorité des cancers cutanés.
  • Les UVC sont les plus courts mais les plus dangereux pour toute forme de vie. Heureusement pour nous, la couche d’ozone les filtres de manière très efficace. Prions pour que nous ne détruisions pas cette couche trop vite !

Les UV artificiels

UV et crème solaire: votre cocktail protection de l'étéCe sont les lampes UV des cabines de bronzage qui diffusent surtout des UVA et très peu d’UVB (un taux de 1.5% seulement). Elles ne permettent pas la synthèse de Vitamine D. Et malgré la croyance populaire, ces cabines sont plus dangereuses que l’on pense. Elles entrainent plus une coloration de la peau qu’un vrai bronzage. Mais pire, elles favorisent le mélanome, la forme la plus mortelle des cancers de la peau. Saviez-vous que certains appareils pouvaient émettre cinq fois plus de rayonnements UV que ceux émis par le soleil en Australie en plein été ? Ca fait froid dans le dos pour faire un mauvais jeu de mots. Les médecins conseillent donc un maximum de 10 séances (15 à 20 minutes) par année. L’idéal étant 5 séances avant les vacances afin de préparer sa peau. Et 5 séances après, histoire de prolonger un peu ce bronzage naturel.

 

Les effets des UV

Les UV endommagent l’ADN des cellules de la peau. Elles peuvent mourir ou se réparer mais si le dommage est trop important c’est là que les problèmes commencent. Comme énoncé plus haut, les effets sont cumulatifs et se manifestent sur le long terme. Cela veut dire que les dommages journaliers s’additionnent au fil du temps. Les experts affirment qu’il peut se passer près de 20 ans entre le moment où apparait un coup de soleil et le moment où un cancer de la peau peut se manifester.

LES PHOTOTYPES DE PEAU

Au début de notre vie, nous disposons tous d’un capital solaire qui diminue en fonction de votre comportement face au soleil. Il reflète la capacité de la peau à réparer les dégâts dû au soleil, et il est déterminé par, ce que les dermatologues appellent, les phototypes :

Phototype 1 : peau très claire voire blanche, cheveux blonds ou roux et yeux clairs. C’est une peau fragile qui ne bronze pas mais brûle facilement.
Phototype 2 : peau très claire, cheveux blonds ou châtain clair, peau qui brûle facilement et bronze un peu.
Phototype 3 : peau modérément claire, cheveux blonds ou châtains, peau qui brûle modérément et bronze progressivement.
Phototype 4 : peau mate, cheveux châtains ou bruns, peau qui brûle à peine et bronze bien.
Phototype 5 : peau brun foncé, cheveux et yeux noirs, peau qui brûle rarement et bronze beaucoup.
Phototype 6 : peau noire, cheveux et yeux noirs, peau qui ne brûle pas.

Protection des phototypes

UV et crème solaire: votre cocktail protection de l'étéIl faut savoir qu’une protection solaire doit bloquer les UV, aussi bien les UVA que les UVB, et donc les empêcher de causer des dommages à la peau. Un produit solaire est composé de filtres UV dans une base qui peut être une huile ou une émulsion (crème ou lotion). Une émulsion aqueuse permet d’appliquer une plus grande épaisseur de produit sur la peau et n’est pas grasse au toucher. La crème solaire contient d’autres ingrédients tenant compte du fait que le produit doit rester stable, doit adhérer à la peau et résister à l’eau.

 

Différents types de filtres UV

Les filtres UV sont chimiques, minéraux, ou les deux.
Les filtres minéraux sont hypoallergéniques et photo stables (recommandés pour les enfants). Ils forment une barrière physique pour bloquer le soleil. On les trouve dans les crèmes solaires bio qui sont exempts de parabène et de conservateurs.
Les filtres chimiques sont, quant à eux, plus faciles à utiliser, mais plus difficiles à éliminer. Ils absorbent les rayons UV en provoquant une réaction chimique sur la peau. Ils peuvent être allergéniques, donc dangereux si ingérés par l’homme. De plus, ils ne sont efficaces que 30 minutes après leurs applications.
Ces produits sont dotés d’un indice de protection (IP), noté FPS pour Facteur de protection solaire, ou en anglais SPF. C’est une mesure de l’efficacité du produit. Il est déterminé par des tests standardisés. Il est coté de 2 à 50 : un produit solaire IP 2 laisse passer 50% des UV, et un produit IP50 arrête jusqu’à 98% des UV.

Indices de protection des phototypes

On conseille généralement les indices de protection suivants pour les différents phototypes :
– Phototype 1 : indice 50+
– Phototype 2 : indice 30 à 50
– Phototype 3 : indice 30
– Phototype 4 : indice 20 à 30
– Phototype 5 : indice 20
– Phototype 6 : indice 6 à 10

UV et crème solaire: votre cocktail protection de l'étéLes produits de protection solaire sont disponibles partout, dans les pharmacies et les grandes surfaces, à des prix compétitifs, et sous plusieurs formes, en crème, en lait, en vaporisateur. Neutre ou teinté. Aujourd’hui, même des produits destinés au maquillage, comme des fonds de teint, contiennent des matières de protection solaire.
Il ne reste qu’à définir votre type de peau, vos préférences concernant les formats et une petite lecture des emballages pour choisir votre protection solaire, et bonnes vacances !

 

Crystal Dust

Share the love